La compagnie

La Belle Equipe, dirigée par Françoise et Hervé Barret, est une troupe itinérante de six comédiens qui présente ses
spectacles dans des établissements dépendant de la ville de Paris,
des MJC,
des Centres Culturels et participe régulièrement à des festivals de théâtre dans
toute la France et quelquefois à l'étranger (Allemagne, Autriche, Belgique,
Canada (Québec), Maroc, Suisse, Vénézuela).

Depuis sa création, la Belle
Equipe a joué plus de 200 pièces soit environ 2000 représentations.

Photomaton



La pièce
La pièce a été créée au Venezuela en 1998 et représentée en lecture au Studio de la Comédie Française en 2003 par Jean-Pierre Michaël.

La compagnie La Belle Equipe a découvert cette pièce à Caracas, lors du Festival International de Théâtre : Fiesta 2005 organisé par l’auteur Gustavo Ott et auquel elle a participé.

La pièce se passe à la morgue dans la salle des autopsies où se trouve le corps du footballeur Fernando qui vient d’être abattu d’un coup de revolver au cours d’un match.

Autour de la dépouille de Fernando se succèdent une galerie de personnages truculents : sa cousine, Fernanda “la BCBG”, son oncle Carlos “le fou” de New-York, son père, son frère “Anarco-Démago”, sa mère et un curieux médecin légiste …

S'ensuivent des scènes toutes à la fois tragiques, sensuelles, croustillantes ...pleines d'humour, de tendresse, de furie... où le grotesque flirte avec le tragique L'image d'une société pourtant bien réelle...

L'auteur
Né à Caracas en 1963. Diplômé de l’Université Andrés Bello, il participe en 1993 à l’International Writing Program de l’Université de Iowa. Cette même année, il fonde le Théâtre San Martín de Caracas et la Compagnie Textoteatro qu’il dirige depuis.
Il donne de nombreuses conférences en Europe, aux Etats Unis et en Amérique Latine.
Il est auteur d’une trentaine de pièces, traducteur et journaliste.
Il commence à écrire en 1983. Quelques titres: “La mujer del diputado” (84). “Passport” (88) et “Pavlov: 2 segundos antes del crimen”(86), sont les plus traduites et représentées.
En 1997, il publie “Las Piezas del Mal” qui réunit “Gorditas” (94) et “Corazón Pornográfico” (95). En même temps, il entreprend l’écriture de “Pentagrama” composé de cinq pièces du Mal qu’il définit comme le “style macabre latino-américain”: “80 dientes, 4 metros y 200 kilos” (Prix International Tirso de Molina, Espagne, 98), “Tres esqueletos y medio” (98), “Comegato” (Prix Municipal de Théâtre, Prix National Casa del Artista, 98), “Fotomatón” (Prix Municipal de Théâtre, Prix National Casa del Artista, 2000) “Miss” (2000), “Bandolero y Malasangre ” (2002).

Tout au long de son œuvre on retrouve ses thèmes favoris: dénonciation de la corruption, de la violence, de la délinquance … et un ton qui lui est propre, mêlant humour grinçant et vivacité des dialogues.

Les représentations

Septembre 2009..Rencontres de Théâtre de Beuzeville (27)
Novembre 2009...Rencontres Normandes de Théâtre de Rouen (76)
Mai 2010.....Rencontres Théâtrales de Reims (51) Brut de Scène
................Fenêtres sur Scènes - La Chapelle Saint-Luc (10)
................Festhéa Ile-de-France Sud Tours de Scène (91)
Juin 2010.....Festival International de Oujda (Maroc)
Juillet 2010...Bagnères-de-Luchon (31)
.................Festival de Saint-André (66) : 8 juillet 2010
.................Festival Côté Cour - Côté Loire de Cour-Cheverny (41)

Aucun commentaire: